Le titre du blog

Pourquoi avoir choisi un tel titre, qui risque de me faire passer pour un rejeton moisi des HLPSDNH ? Alors même que je ne suis qu’un rejeton des années Mitterrand. Années où, il est vrai, on a bouffé de l’Holocauste et de la Shoah et du Barbie et du Touvier et de la repentance à tous les repas et même qu’on nous relevait la nuit pour encore une lichette. Et non, malgré ce bourrage de crâne gerbatif, malgré Jack Lang ministre de la Cul-ture et malgré le fait que BHL soit toujours en position d’ouvrir sa gueule, je ne suis pas devenu antisémite. Moi, je trouve ça super méritoire. Je n’aurais pas subi ce matraquage, je serai même sans doute devenu philosémite à fond. Heureusement, BHL m’a vacciné de Stefan Zweig comme Arno Klarsfeld de Marc Bloch. Et j’en suis arrivé à la conclusion qui s’imposait : les Juifs ne sont ni pires ni meilleurs que les Bantous, les Bretons ou les Moldaves, juste un peu plus présents dans les médias. Et pourquoi pas ? Comme les homos chez les danseurs. M’en fous, complètement, totalement, à un point stratosphérique, astronomique, je m’en tamponne le coquillard avec l’Encyclopedia Universalis. De toute façon je regarde plus, j’écoute plus et je lis homéopathiquement.

Je m’égare, pourquoi ce titre qui fleure bon les années 30, donc ?

Et bien, pour rendre hommage au plus grand écrivain français du 20ème, et même du 21ème siècle jusqu’à ce qu’on m’en amène un autre. L-F Destouches est le génie de la langue, axiome n°1 de ce blog, d’autres viendront peut-être.

Et puis j’adore le mot « Bagatelles », délicieusement réactionnaire, qui rappelle une époque où il restait encore suffisamment d’innocence. Où l’on réglait les points d’honneur au petit matin, une épée à la main, sans passer par le tribunal de Nanterre… Les bagatelles, petites choses délicieuses pour sociétés optimistes. Mais, dans une sorte de meurtre du mot, je qualifierai aussi ici de bagatelles ce qu’on nous fait passer maintenant pour des « détails », les villes entièrement hallalisées, les prières de rue autorisées mais les apéros cochonnaille interdits.

Et puis massacres, car d’un naturel peu optimiste conforté par ma formation d’historien, je pense que ces bagatelles finiront en guerre. Je voulais dire guerre civile à l’origine mais, à ce compte là, la guerre d’Algérie serait aussi une guerre civile. Si quelqu’un a une idée pour qualifier la guerre à venir, qu’il m’écrive boîte mél restante, je transmettrai à l’hémisphère compétent.

Massacres également car j’aime dire du mal, ça sert à ça un blog, non ?

Publicités

2 réflexions au sujet de « Le titre du blog »

  1. La guerre à venir sera une guerre essentiellement ethnique. Les idéologies fumeuses; tel le socialisme, la social-démocratie, le libéralisme, le droit de l’hommisme, le clivage droite gauche; se dissoudront toutes seules, n’ayant plus de raisons d’être ni de thuriféraires.
    L’identité politique dernière sera la couleur de la peau !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s