Salon de l’Automobile

Imaginez le monde sans voitures, sans moteur à explosion ou à réaction.

Un monde où seuls les oiseaux et les nuages ont le droit d’utiliser le ciel. Imaginez le silence qui règne partout, sauf au cœur des agglomérations. Quels bruits restent-ils ? Le vent, la pluie, quelques hennissements et autres cris d’animaux, quelques hommes qui s’interpellent… Le silence du Néolithique.

Un monde sans autoroutes et autres voies rapides qui constituent autant de fleuves franchissables par de rares ponts pour les humains et infranchissables pour les animaux, Des fleuves sans poissons, sans pêcheurs, avec juste des auberges du plus mauvais aloi, des parkings où des routiers attendent de reprendre la route, pires que la prison.

Le président Félix Faure, visitant le 1er salon de l’Automobile, se plaignit paraît-il de l’odeur de ces engins. Quelle que soit l’époque, les hommes politiques ne voient pas les vraies problèmes.

Et n’étant pas plus conséquent qu’un président de la République, je continuerai à prendre ma voiture et mon scoot’ dans la joie et la bonne humeur.

Publicités

3 réflexions au sujet de « Salon de l’Automobile »

  1. C’est mon fils de 12 ans qui m’y traine, au salon de l’auto. Perso je préfererais celui du Japon ou du nautisme mais bon…

    • Hum ? Décroissant ? Mon but n’était pas d’écrire un billet économique. Je sais que ne verrai pas avant ma mort un monde sans voitures et sans avions, et en plus je trouve que ce sont de magnifiques œuvres de l’esprit humain. C’est juste que le monde serait plus beau sans…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s