11 septembre, Pentagone, missiles, impostures et autres bagatelles

Comme, au moment où j’écris cet article, on est exactement à un mois et deux jours du 11ème anniversaire du 11 septembre, je me suis dit que j’allais en parler. Plus sérieusement, je me suis avisé que j’avais dorénavant des lecteurs se comptant par dizaines sur ce blog. S’ils sont arrivés jusqu’à moi, c’est qu’ils fréquentent assidument la réacosphère, et comme -du moins de mon point de vue – la réaction, c’est d’abord de voir les choses telles qu’elles sont et pas telles que les bonnes âmes voudraient qu’elles soient, je subodore que quelques d’entre vous sont susceptibles de m’apporter des FAITS me permettant de classer définitivement dans ma tête ce léger détail de l’histoire contemporaine.

Je me souviens bien sûr de ce jour là mais également de la parution du livre de Thierry Meyssan « L’effroyable imposture » Sur le moment, comme je n’y prêtais pas particulièrement attention, et j’en retenais juste l’amalgame grossier que l’on retient des médias dans ce cas-là : ce M. Meyssan, malade complotiste avide d’argent, contestait qu’il y ait eu des attentats le 11/09 alors que tout le monde avait pu les voir de ses propres yeux. Ce n’est que beaucoup plus tard que j’ai découvert qu’il ne contestait pas les crashs contre le WTC, mais surtout celui d’un avion contre le Pentagone.

Je ne souscris pas aux 9/10è des thèses de Meyssan, qui est effectivement un complotiste de Business Class.

Je ne souscris pas, car qui dit complot dit plusieurs personnes, et qui dit plusieurs personnes dit que les intérêts des protagonistes vont fatalement diverger et que des secrets du complot vont être dévoilés. Alors la manip’ consistant à fabriquer les attentats du 11 septembre, aurait impliqué tellement d’acteurs que tout serait déjà sur la table. Et si j’imagine bien Cheney et autres faucons prêts à sacrifier quelques milliers de citoyens pour la plus grande gloire de l’Amérique et de leur portefeuille, j’imagine beaucoup plus mal les motivations qu’auraient eu toutes les petites mains de l’armée et des services secrets nécessaires au montage de cette opération. Les explications les plus simples sont en général les meilleures.

Cela dit, le coup du vol 77 qui s’écrase sur le Pentagone à 9H37 après avoir disparu des écrans radar à 8H56, j’y crois pas. Je ne vais pas refaire la démonstration technique mais en gros on se retrouve face à des incohérences plus hautes que les derniers délires émiriens en matière de tour (marrant, d’ailleurs, cet amour des tours chez les salafistes). Un crash sur LA partie du Pentagone en travaux, un crash qui nécessite un vol en rase-mottes d’une putain de précision, pas d’images (sur la seule, on voit juste un petit rectangle qui fonce sur le bâtiment), un trou dans la façade dans lequel ne rentrerait même pas la carlingue, et quasiment pas de débris. Ceux qui veulent contrer Meyssan arguent que : pas d’images, mais des témoins car il y a une grande autoroute fréquentée à côté ; pas de débris car tout a brûlé à cause de la chaleur, sauf qu’on aurait retrouvé des vêtements et même le permis de conduire d’un terroriste!!!. Mais depuis la fin du triplan bois et toiles du baron Von Richtofen aucun crash d’avion ne s’est soldé par une si complète combustion, et des gens qui conduisent et qui n’ont pas raison de regarder le ciel quand ils voient un truc passer très vite dans le ciel, ils ont du mal à l’identifier sauf s’ils sont suggestionnés. Bref, ces contres me semblent bien légers.

Alors voici ma version, hésitez pas à me dire où je délire, c’est là pour ça :

  • 8H20 le vol 77 décolle
  • 8H46 le premier avion fait boum dans la tour, les autorités sont au courant de la vague de détournements d’avions.
  • 8H56 : le transpondeur du vol 77 est coupé et il disparaît des écrans radars. Explication la plus rationnelle : il a été abattu. Ça explique la simultanéité et surtout la disparition du radar, car il faut voler très très bas pour échapper aux radars dans un espace aérien aussi contrôlé.Et c’est une décision qui doit être horrible à prendre : on sait qu’un avion est devenu un missile aux mains de terroristes et même si on est sûr que, de toutes façons, les passagers vont mourir… Mais le pouvoir politique ne veut pas assumer cette décision, forcément sujette à caution (prise par lui ou peut-être par un militaire paniqué d’un centre de situation quelconque) et décide de faire croire que l’avion a accompli sa mission terroriste.
  • 9H37, un missile de croisière sans explosif arrive sur une aile inoccupée du Pentagone.Qui mieux que des responsables militaires savaient où un « avion » pouvait toucher une cible crédible sans tuer ses congénères ? Et quoi de mieux que le Pentagone pour contrôler les accès ? Je vois très bien le responsable de l’administration présidentielle US dire : bon, les gars, vous avez fait une connerie en abattant ce zinc, on est cinq à être au courant, trouvez moi une solution, vous êtes responsables et si y’a une fuite dans la presse vous mangerez chaud aussi, vous avez dix minutes.

    Toute cette manip’ nécessite très peu d’intervenants, et qui n’ont aucun intérêt à parler vu qu’ils sont impliqués dans la mort de civils.

Le seul point faible qui reste dans cette thèse est : quid des débris de l’avion abattu ? Où aurait-il été abattu ? Dans une région totalement déserte ? Au-dessus de la mer ? Mais alors comment aurait-on retrouvé les boites noires et quelques vêtements (ignifugés, puisque l’aluminium de la carlingue a, lui fondu) ? A quoi correspondent les rares restes qu’on voit sur les photos du Pentagone ? Ont-ils été ramenés par une équipe qui les avait cherché là où ils étaient tombés ? Un avion explosé par un missile en plein ciel, ça doit faire des tous petits débris bien dispersés, et peut-être que cette équipe n’a ramené que ce qu’elle avait trouvé. Mais, dans ce cas, je me retrouve en contradiction avec mon opinion sur le fait qu’un complot avec plein de personnes devient public très vite. Les éventuels transporteurs de débris ne seraient, eux, impliqués dans la mort de personne et manqueraient de motivations réelles pour se taire jusqu’à leur mort.

 La semaine prochaine : la mort de Marylin Monroe et sa rencontre avec Elvis Presley chez Lee Harvey Oswald

Photo exclusive de l’entraînement des kamikazes du 11 septembre.

Publicités

13 réflexions au sujet de « 11 septembre, Pentagone, missiles, impostures et autres bagatelles »

    • Merci pour les « trucs plus fouillés » que je ne connaissais pas.
      Quant à la vraisemblance de l’écroulement des deux tours après un impact d’avion, je pense qu’il faut une solide formation d’ingénieur/chercheur accompagnée de longues années d’expérience pour en juger, donc je ne me base pas dessus.
      Ce qui est effectivement plus curieux (mais je ne voulais pas allonger trop mon message), c’est l’effondrement de la tour 7. Mais, en cas de complot, pourquoi ajouter cet élément d’invraisemblance ? Quand bien m^me (ce qui n’est nullement prouvé), il y aurait eu une balise, ça ne servait à rien. Une balise ça ne prend pas de place, c’est pas la peine de faire s’écrouler un immeuble pour l’enlever ou la détruire.

  1. Je suis ingénieur et j’ai une solide formation de chercheur. Il faut comprendre que les gens qui aiment l’argent essaient toujours de faire d’une pierre deux coups, voire plus si entente.
    Dans la tour 7, il y avait aussi toute la comptabilité d’Enron qui avait été saisie en vue du procès qui du coup n’aura vraisemblablement jamais lieu. Je vous laisse vous documenter sur Enron, il y a beaucoup de fric et de gens haut-placés dans l’histoire.
    Je crois qu’il y avait aussi d’autres archives dont « on » souhaitait la disparition.
    Pour la balise c’est un peu plus que vous ne croyez: il faut une alimentation électrique malgré les coupures de courant et au moins à double car tout repose là-dessus.
    Ce n’est pas comme une simple balise de détresse
    Pensez que tout cela avait lieu en 2001 et donc conçu déjà quelques années avant

    • En y réfléchissant, cette histoire de balise me semble de plus en plus fumeuse. De ce que j’en connais, les balises sont situées en hauteur ou au moins en extérieur, donc visibles. De plus, en se mettant dans l’hypothèse du méga complot de la mort, il suffisait de donner les coordonnées gps des tours à l’avion (le gps a une super précision quand son signal n’est pas dégradé, ce qui est le cas pour les militaires américains). Et GPS ou balise de direction, ça ne règle pas la question de l’altitude. Définitivement, pour moi, c’étaient des êtres humains qui pilotaient.
      Selon vous, combien de personnes seraient impliquées si toute cette triste affaire n’était qu’un gigantesque montage ? Parce que entre les envois de missiles de croisière, les détournements d’avion et la pose d’explosifs dans trois buildings ça commence à faire du monde.

  2. Ce qui est facile aujourd’hui ne l’était pas toujours en 2001 et vous raisonnez comme quelqu’un qui n’a jamais été dans la situation de n’avoir droit qu’à un SEUL essai. Beaucoup de gens ont participé sans le savoir.
    Je suis venu sur votre site parce que je voulais savoir qui était la personne qui faisait des remarques aussi naïves sur le site de Goux et comme vous aviez l’air de vous intéresser au 11/09, je vous ai donné quelques pistes. Je ne vais pas m’amuser à répondre à tout ce qui vous passe par la tête alors qu’il y a des bouquins entiers sur le sujet et que j’ai déjà lu cent fois le genre de remarques que vous faites.

    • Euh… j’ai fait des remarques naïves sur le 11/09 sur le site de Goux ??? Vous devez confondre.
      Cela dit, je pense que les questions naïves sont souvent les meilleures. Et « tout ce qui me passe par la tête », c’est encore et toujours la même question à laquelle, tout passionné de cette affaire que vous soyez, vous n’êtes pas fichu de répondre, sinon par une agressivité de mauvais aloi : combien de personnes seraient impliquées dans ce scénario ? Pour quelle motivation ? C’est trop facile, le « ont participé sans le savoir » : ceux qui auraient mis du plastic à tous les étages du WTC croyaient que c’était de la pâte à modeler ?
      Tant que vous n’aurez pas de réponse, restez dans vos calculs de résistance de béton armé face à un Boeing à pleine vitesse avec vos copains les pas naïfs qui savent, eux, qu’il faut une alimentation électrique de secours à une balise…

  3. J’ai suivi un lien donné par Umadrab, toutes mes excuses si cela n’a aucun rapport.
    Dans ce genre de chose, ce qui compte c’est une vue d’ensemble, si vous passez votre temps à discuter chaque détail vous n’arrivez jamais à vous faire une opinion.
    Vous cherchez une motivation alors que tout le monde sait que le but était d’avoir un prétexte pour envahir l’Afghanistan…vous débarquez de quelle planète ?

  4. La nuit porte conseil. Vous estimez très important de savoir combien de personnes étaient impliquées et quelque soit la réponse vous direz: c’est beaucoup trop pour qu’il n’y ait pas eu de fuites.

    • Pouf, pouf,
      Après j’arrête de vous répondre, promis, mais là je ne peux pas laisser passer ça : « prétexte pour envahir l’Afghanistan », halte au sketch !.
      1) je m’interrogeais sur les motivations des petites mains poseuses de balises ou de plastic évidemment, pas sur celles des éventuels commanditaires.
      2) l’Afghanistan… faut vous relire… s’il y a un pays que Rumsfeld et autres faucons voulaient envahir c’était l’Irak, son pétrole et ses marchés de reconstruction, pas l’Afghanistan et ses montagnes juste remplies de violeurs de chèvres. Au lendemain du 11/09 ils pouvaient quand même pas aller chercher Ben Laden directement en Irak alors que tous les camps d’Al Qaeda étaient en Afghanistan, ça se serait trop vu.
      3) si vous arriviez à élaborer un scénario du 11/09 impliquant moins d’une douzaine personnes, dont 7 ou 8 sont mortes de façon bizarre depuis, je vous jure que je ne dirai pas que c’était trop de personnes.

    • 😉
      Je crains de ne pas avoir assez d’éléments concrets à me mettre sous la dent. Je demanderai bien à Roberta Blancourt ci-dessus, qui s’y connait fort en complots, mais nous avons eu des mots.

  5. J’avais vu votre nom, on a même échangé une fois quelques mots sur les singes (vous me disiez avoir choisi le vôtre pour sa dignité face aux loques humaines affalées au fond). Mais j’avais pas réalisé que vous étiez bloguiste.
    Et je viens de parcourir toute votre oeuvre. Je trouve ça très bien, tonique, éclectique. Continuez.
    Mais sur le thème précis de CE billet, au pied duquel j’écris, j’ai bien plus de doutes que vous, et au contraire pas mal de certitudes qui sont en train de « précipiter », comme disent les chimistes, c’est à dire de se matérialiser, d’apparaître. Notamment après la série de vidéos que vous trouverez sous ce lien : http://www.agoravox.tv/tribune-libre/article/11-sept-2001-enquete-sur-un-inside-37313
    Moi, j’ai trouvé ça très bien fait. Ca répond – pour moi – à beaucoup de questions. Seul ennui, ça prend une bonne heure et demie, sans que l’intérêt faiblisse… Et vous n’en sortez pas tout à fait le même.

  6. Merci pour vos encouragements et pour votre lien, que je me mets de côté dans mes trucs à regarder. De même que je vais mettre de côté mon blog pendant un mois en raison d’une activité professionnelle un peu trop envahissant ;( (singe grimaçant)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s