Complots !

Complot, le secret du meurtre de Grégoire Raspoutine.

Complots, complots, que de bêtises dit-on pour vous faire exister !

Échaudés par les bobards permanents dont nous bombardent façon Dresde 45 les médias, j’ai l’impression que de nombreux hôtes de la sphère réac en sont venus à douter de tout ce qui est présenté comme une évidence, du 11 septembre évidemment au réchauffement climatique en passant par les évènements du 17 octobre 1961. Et s’il n’y a pas grand chose sur les chambres à gaz, je suppose que c’est à cause de la loi Gayssot…

Un lecteur m’a accusé de poser des questions prêtant à sourire, de par leur naïveté, sur le premier sujet. Pourtant, ce sont les questions naïves qui permettent de trouver la vérité des faits : pourquoi le trou dans le Pentagone est-il tout petit rikiki, mais où est passé l’avion s’il n’est pas entré tout entier dans le bureau 304 ? Pourquoi des mesures de température montrent-elles une stabilité sur la planète, mais pourquoi la banquise n’a-t-elle jamais autant fondu ? Pourquoi n’y a-t-il pas de corps répertoriés, mais pourquoi plein de témoignages attestent-ils de morts ?

Je n’ai pas la vérité, et en plus d’une certaine façon je m’en fous, si la vérité servait à quelque chose dans la marche du monde ça se saurait depuis le temps. Mais je suis persuadé que ce sont ces questions qu’il faut poser si on veut atteindre la vérité des faits.

Le diable est dans les détails, toujours. Il y a un passage dans « Bagatelles » qui résume bien mieux que je ne saurais le faire toute l’importance du petit fait, concret, têtu, quand Céline visite un hôpital du paradis soviétique et qu’il s’enquiert du budget réel alloué à ce mouroir. L’écriture a été inventée par et pour les comptables, et c’est ce qu’elle fait encore de mieux. Dès qu’on en sort, on est, sinon dans le mensonge, du moins dans l’illusion (et parfois dans le plaisir, heureusement !).

C’est une grande qualité humaine que de toujours vouloir interroger l’évidence, mais il faut arrêter de déconner et de voir des complots partout. Prenons l’homme sur la Lune. On a tous les ingrédients du complot : une excellentissime raison pour un mensonge d’Etat et des détails hyper troublants : un drapeau qui bouge sans atmosphère, des ombres dans tous les sens, un réacteur qui ne fait pas de trous dans le sol et j’en passe… Ben oui, certes, mais tous les astronomes amateurs ont vu partir et revenir les fusées de là-bas, fusées ramenant des kilos de pierre dûment identifiées et, surtout, de mon point de vue anti-complotiste un fait simple et avéré : plusieurs expéditions. Pourquoi se faire chier à continuer un mensonge extrêmement périlleux sur plusieurs années alors que l’objectif de niquer les cocos était atteint ?

Bref, c’est triste à dire mais Libération et autres ne racontent pas que des conneries. Pas que…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s