Moi, j’aime Mollande !

Une de l’Humanité en 1912

Non, bien sûr, ce n’est pas vrai, mais je trouve qu’il « fait le job », pour lequel je l’ai élu. Si c’était à refaire, je revoterai pour lui au second tour.

Vu l’état de décrépitude avancée du pays, ce ne sont pas quelques réformes, même de bon sens qui permettraient de redresser la barre. D’autant qu’avec Sarko, l’application des réformes, c’est comme l’application des peines avec Taubira ou la légèreté avec les recettes de l’amiral.

Il ne reste donc qu’une seule chance pour provoquer enfin une mutinerie des passagers voire de l’équipage, c’est que les décisions de l’état-major provoquent voie d’eau sur voie d’eau, que l’on accueille tous les clandestins mais pas de nourriture, que les soins soient prodigués gratuitement auxdits clandestins et que les autres regardent l’infirmerie fermée, que l’eau même croupisse, que l’on ne sache plus même si le but du voyage c’est l’Eldorado ou si c’est le voyage en lui-même, en classe vivrensemble.

Comme prévu, ce président d’un pays qui porte le nom d’un autre pays, creuse toujours plus profond pour atteindre le gaz de schiste. Il ne prend aucune mesure d’envergure pour l’économie. La seule qu’il aurait pu prendre, compte tenu de son amour immodéré pour les transferts de souveraineté, aurait été une bonne réforme des impôts revoyant tout de fond en comble et supprimant les milliers d’articles du Code des impôts qui font la fortune des fiscalistes. Mais non. Par contre, niveau mesures sociétales, il n’abandonne pas et continue, bien que mollement (on ne se refait pas), à vouloir imposer des réformes au « bénéfice » de quelques uns, mariage homo et autre.

Il n’y a que le petit Valls qui m’a fait peur au début à vouloir faire son Sarko, genre je vais vous protéger et les récépissés de contrôle je les fous à la poubelle. Heureusement, il s’est bien rattrapé depuis. Il a compris qu’il était urgent de n’arrêter personne à l’issue d’émeutes urbaines, de naturaliser un maximum de personnes n’ayant aucune connaissance (à part peut-être celle du système social) du pays dont ils veulent devenir citoyens et que le premier danger, avant d’autres Mohamed Merad, c’était celui de petits bourgeois blancs montant accrocher une banderole sur un chantier.

Un petit regret quand même, c’est vrai que ce n’était pas au programme, mais quand même je le regrette : c’est l’absence de légalisation du haschich. Non seulement parce que, fondamentalement, c’est moins dangereux que l’alcool, mais surtout parce que ça couperait les vivres à tous les connards de 20 ans en béhème qui conduisent comme des porcs dans mon département (que je ne citerai pas pour ne pas stigmatiser les chiffres 9 et 3). Et surtout, tant qu’à ce qu’on ait une guerre civile, autant la commencer le plus vite possible, quand on a encore une chance de la gagner.

Bref, continue comme ça mon Hollande, garde bien toute ton équipe, ils sont chauds ils sont au taquet. Et tu sais quoi ? Ben maintenant finalement je regrette de pas avoir voté pour ton ex en 2007. Avec elle, c’est sûr qu’on aurait plus aucune usine, qu’on aurait plus que nos yeux pour pleurer et qu’on serait peut-être déjà repartis du zéro qui nous est promis.

Publicités

6 réflexions au sujet de « Moi, j’aime Mollande ! »

  1. …dans mon département, que je ne citerai pas pour ne pas stigmatiser les chiffres 9 et 3.
    >>> Et vous avez bien raison, puisqu’en tant qu’habitant du 39, je peux vous assurer que chez nous, dans les highlands jurassiennes, les « connards en béhèmes » ne sont pas légions.
    ( Me souvient même pas d’en avoir vu un… en fait !? Ou alors c’était un tracteur allemand… et le gonzier qui le conduisait était plutôt sympathique ).
    Ce qui prouve bien que la numérologie est tout sauf une science exacte ! Haha !

    Sans quoi c’est vrai : le Mollande est à la hauteur de nos attentes.

    • Bien sûr, vous pouvez me l’emprunter, d’autant plus que je ne suis pas sûr de posséder le moindre droit sur cette image ;))
      Je l’avais trouvé sur un site très intéressant, en français, qui cherchait à comparer le traitement médiatique qui avait été réservé à l’évènement. On y trouve les unes des (très nombreux) quotidiens de l’époque. Malheureusement, je ne me souviens plus du tout du nom.

  2. Fausse manœuvre
    L’équipage ne se mutinerz pas avant un bon moment
    Genre spoliation définitive, façon expropriation des souchards et promotion des exogènes
    C’ESt déjà le cas d’ailleurs
    La question qui compte est la suivante , qu’est ce qui anesthésie un peuple?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s