Engrenages

La photo la moins pourrie que j'ai trouvée

La photo la moins pourrie que j’ai trouvée

Un peu de pub pour changer. Je ne saurais trop conseiller aux (trop) rares lecteurs de ce blog (oui, j’ai préféré la qualité à la quantité) de voler, emprunter, acheter, télécharger etc les saisons 2 à 4 de cette série Canal+. Oui oui, je conseille une série policière élaborée par l’entreprise télévisuelle emblématique du bien-pencisme parisiano-bobo !

La particularité de cette série est que l’on voit tous les acteurs de la chaîne judiciaire : les flics bien sûr, mais aussi les juges et les avocats. Outre que les acteurs sont tous excellentissimes, et l’avocate véreuse (Audrey Fleurot) terriblement sexy, il y a un scénario qui tient très bien la route et, surtout, un rendu de la réalité que je n’ai jamais vu dans aucune série française. Bien sûr, dans une vraie affaire on ne se contente pas d’une douzaine d’intervenants mais, à part ce détail, que l’on oublie très vite, tout est d’un réalisme terrible. Non il n’y a pas de politiquement correct dans cette série. Pas de quota de noirs, d’homosexuels, de Juifs, de culs de jatte, de femmes, pas de petit restaurateur arabe qui fait un couscous de la mort. Quand les flics veulent faire une interpellation dans une cité ils y regardent à deux fois et envoient leur collègue arabe en éclaireur. Jamais de manichéisme.

La dernière saison (la quatrième) se passe dans le nord-est parisien, les méchants sont soit issus de la diversité soit, tenez-vous bien à votre chaise, des militants de gauche défenseurs de sans-papiers ! Je vous donne là la lecture « politique » mais en fait je crois qu’il n’y en a pas, que les scénaristes se sont juste inspirés du quotidien des flics de la zone et qu’on leur a donné carte blanche pour sortir les épisodes les plus intéressants possibles. Bref, j’ai été bien scotché, une petite anecdote le prouve : à un moment une des héroïnes décide pour se faire pardonner de faire une petite gâterie à son amant, et je me suis surpris à détourner les yeux, ayant oublié que j’étais devant un écran…

La sublime

La sublime

Publicités

2 réflexions au sujet de « Engrenages »

  1. je sais pourquoi vous avez détourné les yeux : »c’est Audrey Fleurot) terriblement sexy »,la suceuse,moi aussi ça m’a fait ça
    A l’occasion, des mêmes, regardez Kaboul kitchen avec G Melki,aussi politiquement uncorrect

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s