Les mystères du luxe

Chanel 3Voici la pub qui m’a sauté aux yeux la dernière fois que j’ai lu le magazine du Monde. Elle était suivie de celle-là :

ChanelEn fait, il y en avait encore plein d’autres, d’autres marques que Chanel (oui, là c’est Chanel comme ça ne saute peut-être pas aux yeux des spectateurs non avertis). Point commun à toutes ces pubs : des filles anorexiques qui font la gueule. Point commun avec beaucoup d’autres : quand il y a plusieurs mannequins sur la même image, l’une d’entre elles est de type asiatique, les autres européennes. Manque incroyable de diversité, mais que fait la police !?  Je m’égare, c’est pas de ça que je voulais parler mais des deux phénomènes que je viens de citer : elles sont maigres à faire peur et elles tirent une tronche de trois pieds de long, genre on vient de leur apprendre qu’il va falloir attendre trois jours avant de pouvoir récupérer une Ferrari neuve pour remplacer celle qu’elles viennent de beugner en sortant du parking du Meurice.

Pourquoi ? Why ? Warum ? Почему? Oui, je sais, c’était pas mon intention initiale mais en fait ce blog est surtout un blog interrogatif où je jette à la face de la planète et de mes trois lecteurs hebdomadaires mes questions les plus existentielles.

Quand j’étais petit, j’ai appris que la publicité c’était fait pour vendre, et qu’en conséquent il fallait susciter l’envie, le fait que si on achète on va ressembler aux modèles que l’on nous montre. Que c’est pour ça que quand on vend des surgelés, on montre une jolie famille rayonnante de bonheur, les gosses braillent pas, la femme est maquillée, le mari pas obèse, y’a rien qui traîne dans la cuisine. Ou alors on joue sur l’humour (entre parenthèses, pour le peu que je regarde la télé, j’ai l’impression que cette catégorie a à peu près disparu).

Alors, je peux me tromper, mais est-ce que les femmes veulent ressembler à ces prisonnières d’Auschwitz qui viennent d’apprendre que les Soviétiques se sont fait laminer à Stalingrad mais qu’une contre-offensive va pas tarder à partir de Vladivostok ? C’est une espèce d’idéal de maigreur inatteignable à 95% de l’humanité hormis cas de guerre mondiale gratinée. Bon, mettons que cette anorexie soit imposée par le caprice des créateurs de mode, tous homos invétérés, qui veulent que leurs créations soient portées par des êtres vivants ressemblant aux silhouettes qu’ils dessinent. Mais cet air fermé, antipathique ??? C’est l’idéal des femmes qui vont acheter ces produits de luxe de faire la gueule ? Certes, l’argent n’apporte pas le bonheur, mais normalement on doit trouver plus d’occasions de sourire que quand on est mère célibataire caissière à mi-temps à Dunkerque, non ?

Et puis, je suppose que les acheteurs de ces produits sont également en grande partie des hommes qui veulent faire plaisir à leur femme/maîtresse/ pouffe/zahia. Franchement, j’aurais du pognon, j’aurais pas envie de le claquer pour des marques qui ont pour but que ma compagne sexuelle du moment tire sa gueule de « non, j’ai mal à la tête/au ventre/aux fesses ». Et pi en plus je supporte pas d’arriver à compter tous les os du corps de ma partenaire quand je fais l’amour.

Enfin si toutes les marques de luxe font comme ça, doit y avoir une raison. Mais ce monde-là ne me donne pas envie de gagner au Loto.

Allez, encore deux pour le « plaisir »

Chanel 4Chanel 2

Publicités

3 réflexions au sujet de « Les mystères du luxe »

    • Tout est laid dans ces « photos » : Le cadrage, l’éclairage, les « sujets », le décor, les couleurs, les textures, les poses.. Heureusement qu’on a pas le son en prime..

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s