Juste pour mes archives, mon bêtisier

« L’administration étant confrontée à ça, les surveillants et les personnels sont confrontés à ça tous les jours, on ne peut pas dire qu’il y a une faille, parce que si on dit qu’il y a une faille, on dit que c’est la faute de qui la faille ? »

La ministre de la Justice du pays appelé France, après une évasion à l’arme à feu et aux explosifs, avril 2013

Publicités

4 réflexions au sujet de « Juste pour mes archives, mon bêtisier »

    • Elle et tous ses prédecesseurs, par exemple ceux qui ont autorisé des parloirs à la fois avec contact physique ET avec absence de surveillance puis de fouille !

  1. Oh là là !!!… C’est collector !
    Du vrai bon charabia de notre administration frônçaise…
    Il y a vraiment des baffes qui se perdent !!…
    Carine a malheureusement raison… mais les failles, cela se comblent à grands coups de truelles et de mortier traditionnel !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s