De natura rerum

Il est désormais courant d’entendre, à chaque acte  violent commis au nom de l’Islam, que le responsable (mais est il véritablement coupable , demande son avocat ??)  n’est pas un « vrai musulman » .

Le Jihad armé, les tueries ne sont pas d’Islam, nous dit on ce qui exonère tous les premiers califes Omeyades puis Abbasides d’être de cette foi  dite « pure, non violente et désintéressée« . A se demander même si le Prophète en était puisqu’il reprit la Mecque par la force.

Cela revient aussi  à prétendre   que Simon de Montfort, le Duc de Guise ou Charles IX n’étaient pas d’authentiques catholiques mais des déviants qui furent la honte de l’Eglise. Saint Paul  (dénommé aussi le bras armé de l’Eglise) lui même ne serait pas chrétien , tout comme  Augustin qui prônait en son temps la guerre juste.

De natura rerum …

Publicités

2 réflexions au sujet de « De natura rerum »

  1. Je garde une profonde nostalgie pour la théologie appliquée du XIIè siècle. « Tuez les tous, Dieu reconnaîtra les siens ».
    L’extrémisme de chaque concept est toujours intéressant à étudier dans la mesure où il en définit les contours.

  2. Aucun rapport, aucun rappeur, entre Boston, Londres, et La Défense. Évidemment.

    Le cauchemar à déjà commencé…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s