Qu’en termes galants ces choses-là sont dites

Extrait d’un article sur le site du Monde, sur la « gentryfication » (l’embourgeoisement, quoi) de Pantin. Voici ce que dit un habitant (prof de son état) d’un quartier :

« Les 4 Chemins, c’est plein de vie, les gens sont attachants, mais le quotidien est très précaire, les tensions sont palpables entre les policiers et les jeunes dealers (note perso : diantre, des tensions entre délinquants et policiers, mais où va-t-on !!?). Et puis dans les rues, on sent une toute-puissance masculine, les femmes n’ont que peu de place. »

Voici enfin une façon élégante et tout à fait politiquement correcte de dire qu’il n’y a plus que des Arabes, islamisés jusqu’au trognon, dans les rues : « on sent une toute-puissance masculine ». Magnifique !

Porte de Pantin en 1908. Pantin, première ville française qui n'a officiellement plus de boucherie non hallal.

Porte de Pantin en 1908. Pantin, première ville française qui n’a officiellement plus de boucherie non hallal.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s