Une journaliste prometteuse

Cherchant désespérément sur le site du Monde une photo de Mollande, l’air martial, photo d’un ridicule si achevé qu’elle me faisait un article de blog sans que je rajoute même de commentaire, j’ai découvert une des sous-rubriques (je dis « sous » mais c’est bien entendu sans volonté de stigmatisation ni de rupture d’égalité, c’est juste que je ne connais pas le mot politiquement correct) de la rubrique société. Cette sous-rubrique (je m’excuse encore une fois) s’intitule « Immigration et diversité ». Dans icelle mon œil a tout de suite été attiré par le titre suivant : « Au tribunal du Havre, le retour du « délit de solidarité » avec les sans-papiers ».

Hum, hum, l’affaire est grave, lisons vite cet article dont le titre nous projette douloureusement dans les HLPSDNH saison 2 (la saison 1 c’était entre 1940 et 1945, la saison 2 se déroule en 2007-2012, années où les déportations vers les chambres à gaz roumaines ont recommencé comme chacun sait). Il s’agit d’un « élégant retraité » militant associatif « qui ne pensait jamais avoir affaire à la justice » qui a tout benoîtement commis, en toute connaissance de cause, de faux documents, de fausses attestations d’hébergement pour une Congolaise clandestine (le qualificatif employé dans l’article est évidemment celui de sans-papiers). Comble de la barbarie revenue, les militants venus le soutenir ont dû ATTENDRE « tassés sur des bancs » dans la salle des pas-perdus et, en plus, le procureur a exigé une condamnation ! Bon, de 800€ la condamnation, faut pas exagérer. 

Comme on le voit, la jeune journaliste a fait un beau travail comme on lui a appris au CFJ, à Public Sénat, à Arte et à l’AFP. Elle utilise le bon vocabulaire et montre une totale neutralité (cf. le titre) entre la défense et l’accusation.

Au passage on peut remarquer que :

– la Congolaise est toujours en France, sans titre de séjour

– qu’elle a dû coûter en prestations sociales et médicales un peu plus que 800€

– que si c’est pour aider des clandestins (désolé, le terme de sans-papiers m’écorche la gueule), on a le droit de commettre des délits

Voili, voilou, et en plus j’ai pas retrouvé la photo qui est dans l’édition papier et que je recherchais. A la place, je ne peux mettre que celle-ci, du même type mais sur laquelle on voit malheureusement de trop loin l’air pénétré du chef de guerre charismatique

3468772_6_a900_francois-hollande-dans-son-bureau-de-l-elysee_fc4c6eced731887cf4b69c29cddbdf87

Publicités

2 réflexions au sujet de « Une journaliste prometteuse »

  1. Mais je la trouve très bien, moi, cette photo. D’ailleurs, Je serais anti-français comme l’islamiste de base, je serais terrorisé à en faire dans mon sarouel.

    Quant à la congolaise, qu’est-ce qui vous permet d’affirmer qu’elle a coûté 800E. ?

    Ce prix-là, c’est sans la tri- thérapie ni l’avortement, ni les frais d’avocat pris en charge par l’aide judiciaire.

    Et puis bientôt, elle pourra voter par la grâce des biens-pensants!

    Et qui ça gêne ?

    Cordialement

    • Avortement peut être pas, elle aurait 50 ans selon l’article 😉 mais vous avez raison, qui ça gêne ? C’est pas comme si elle s était imposée ou si l argent ne venait pas de notre poche..

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s