Pourquoi Sarko est innocent, tome 2 (et fin, faut pas déconner)

La hargne démente des contempteurs de Sarkozy leur fait tout passer.

Je n’ai jamais réussi à comprendre comment ce politicien sans convictions avait réussi à susciter une telle haine chez les gauchistes, et pourtant j’ai bien étudié la question grâce des exemples proches dans ma famille. Leur détestation est bien plus forte, par exemple, que celle manifestée contre la famille Le Pen ou que contre Copé…. Vraiment curieux. Du coup ce n’est plus très grave qu’un ministre de la Justice mente effrontément ou qu’un ministre de l’Intérieur soit très mal informé.

Bref, pour ne parler que des faits dans l’affaire du financement libyen qui a motivé une mise sur écoute pendant un an d’un ancien président, on a :

– à charge des témoins tous plus ou moins douteux

– à décharge des témoins tous plus ou moins douteux

Du coup, comment faire quand on est juge et qu’on veut enquêter ? Première solution, tout fouiller, tout écouter du présumé coupable jusqu’à ce qu’il fasse un faute. Ça peut durer longtemps, surtout si le type est innocent. Mais ça peut permettre d’autres révélations au passage. Qui sait, il pourrait peut-être se vanter au téléphone d’un excès de vitesse ou de ne pas payer la redevance, on ferait alors fuiter l’info et ce serait toujours ça de pris. Ou alors on pourrait, peut-être, regarder la vraisemblance de l’accusation. 50 millions d’euros, il aurait touché 50M€ pour sa campagne électorale. Déjà, sur les premières lignes de l’article de Mediapart, une contradiction : « Oui, Kadhafi a financé la campagne électorale de Nicolas Sarkozy et a continué à le financer encore après 2007 », écrit le premier chef de l’État libyen après la chute de Kadhafi, Mohamed el-Megarief, dans le manuscrit original d’un livre publié en janvier. « 50 millions ont été versés pendant la campagne électorale », affirme-t-il, révélant « un dernier versement » intervenu en 2009.

Bon, il a financé quoi alors, la campagne ? Mais en versant le pognon pendant (moi je l’aurais plutôt versé avant). Et puis ça a continué après… pourquoi faire ? Financer la suivante ? Opération ratée il me semble vu la quête qu’a dû faire l’UMP. Quête qui a révélé que le Conseil Constitutionnel faisait sérieusement son boulot de contrôle des comptes et regardait toutes les sources d’information pour voir les meetings que les candidats auraient « oublié » de déclarer. Donc un organisme sérieux a vu combien avait été dépensé en 2009. Ils ont également contrôlé l’origine du financement et ils n’ont rien trouvé, au moins d’important. Et les petits juges enquêtent sur ce délit imaginaire ! Comme si on enquêtait sur un meurtre en ayant des preuves que la victime est encore vivante. Et Kadhafi, sous les bombardements de son pays par des Rafale, qui n’a même pas pensé à publier les pièces compromettantes alors qu’il a eu des semaines pour le faire…

Une accusation plus fantaisiste est difficile à imaginer. On est dans la justice à la Poutine face à ses opposants, sauf qu’en France je crains que les juges du syndicat de la magistrature n’aient même pas besoin de prendre des instructions en-haut, ils sont suffisamment persuadés de détenir eux-seuls la vérité sur les méchants et les gentils. Et en ce moment, ça tombe bien pour eux, le gouvernement a la même vision nuancée de la réalité.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s