Sarko, c’est trop !

Sarko est revenu et beaucoup de gens en ont parlé, dont des blogueurs que j’apprécie particulièrement : H16, Koltchak et Corto. Seul ce dernier essaie de se réjouir de ce retour et le considère comme le moindre mal. Non, Corto, ne te fais pas avoir une deuxième fois ! Koltchak a mieux décrit que je ne saurais le faire les pitoyables « convictions » de l’ex-président et H16 les désastreuses mesures économiques prises par icelui.

Effectivement, son quinquennat fut, en toute objectivité, sur les plans culturels et économiques, un désastre. Et ceux qui croient qu’il a changé s’illusionnent totalement. Je l’ai regardé dix minutes au journal de France 2, il donnait l’impression de jouer un rôle, il était tout sauf naturel, sauf peut-être en parlant de ses affaires judiciaires. On voit toujours ses tics, son langage un peu bizarre et indigne d’un homme d’État « Est-ce que vous me prêtez deux neurones dans ma tête ? » Un type qui a toujours l’intérêt de la France très éloigné de lui  – ou le mensonge chevillé au corps avec son « j’espère que François Hollande finira son mandat ». Un type de la plus totale mauvaise foi quand il parle de Macron qui traiterait les ouvriers d’analphabètes, il y a assez à dire sur le gouvernement actuel sans chercher des pétards mouillés, de ces petites phrases jugées politiquement incorrectes qui font tant de mal à la pensée et à la France

Mais ce qui est curieux, c’est que je me suis trouvé au bout de cinq minutes à me dire qu’il serait tout de même beaucoup mieux au poste de président que l’endive molle, mouillée et à lunettes qui occupe l’Élysée tant cette dernière manque de charisme et n’arrive même pas à faire illusion le temps d’une question. Mais bon, pour 2017, entre un étron rebondissant et un étron mou, je n’ai pas envie de choisir, sauf à ce qu’il n’y ait aucune autre alternative. Alors même si Dupont-Aignant a le charisme d’une huître cuite et aucune chance de gagner, tant pis, je voterais pour lui, au moins j’aurais voté pour quelqu’un qui – on peut toujours se tromper sur les êtres humains – a des convictions pas trop éloignées des miennes.

Mais je crois que je vais plutôt m’exiler dans une cabane au bord du lac du Baïkal, faute de mitrailleuse lourde à ma disposition pour exploser tous les nuisibles de ce pays.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s