Ne pas nommer

Jamais, ne pas dire le mot. Ne pas dire la vérité. Ne pas décrire la réalité.

On égorge un type au nom de l’Islam. C’est clair, indéniable, irréfutable, la revendication est d’une limpidité totale mais nos « autorités » n’osent plus prononcer un seul mot qui entre dans le champ lexical de cette religion, cf discours de Mollande à l’ONU.

Voici l’article du Point sur le sujet : François Hollande : « Hervé Gourdel est mort parce qu’il était français »

Non, M. Hollande, il n’est pas mort parce qu’il était français, il y a des millions de personnes possédant des papiers français tout ce qu’il y a de plus authentiques qui peuvent se balader dans les montagnes algériennes sans danger d’être égorgés. Non, M. Gourdel est mort parce qu’il n’était pas musulman. C’est peut-être un peu différent, non ?

Quel degré inouï d’aveuglement volontaire et de lâcheté devant l’ennemi ! Bon petit dhimmi, M. Hollande croit qu’ainsi il ne sera pas égorgé par les Muzz, voire réélu par eux… Je lui conseillerai de se méfier, les fanatiques finissent toujours par se nourrir du sang de leurs supporters naïfs des débuts, de la Révolution française à l’URSS.

 

 

 

Publicités

Une réflexion au sujet de « Ne pas nommer »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s