Samedi 28 mars 1914

IMG_2535Mort de Frédéric Mistral. N’étant pas provençal, je ne connais guère le personnage.

Une commission d’enquête a été créée pour s’occuper de l’affaire Caillaux. Les journalistes de 1914 vont dans le détail :

IMG_2536Un peu de mode, vue par un certain Sem qui avait apparemment son heure de gloire. Le mythe de la Parisienne qui sait toujours s’habiller avec élégance, je pensais qu’il venait de la Belle Epoque, peut-être que non au vu du deuxième croquis :

IMG_2538IMG_2539

Et sinon, une innovation qui n’a heureusement pas été reproduite en temps de guerre : le chasseur dahu. Pour abattre le zeppelin, il faut tourner toujours dans le même sens !

IMG_2541

17 janvier 1914, la France s’ennuie

enver pacha 1914Enfin je ne suis pas sûr, mais soit le flot de l’actualité est tari en ce début d’année 1914, soit il épargne totalement l’Illustration qui, il est vrai, a d’abord une vocation de magazine avec des articles « de fond » sur tous les sujets , y compris la mode :

parisienne 1914 modeOn parle de la nouvelle réglementation sur la protection des monuments historiques, on y découvre les bustes de « négroïdes« , essais de reconstitution par un anthropologue belge des races de négroïdes dont on a retrouvé les ossements en Europe, races qui ont été bien vite asservies par les races supérieures « c’est ainsi que la race à masque plus ou moins éthiopien dut s’infiltrer parmi les populations de notre latitude qui la refoulèrent plus tard vers ses primitives pénates« . On y célèbre les « prouesses des aviateurs français en Orient« , photos à l’appui, et l’on s’y permet une germanophobie décomplexée dans un article sur la création d’un nouveau fromage en Allemagne « Les gourmets – il en existe même en Allemagne – […]« .

Mais, comme d’habitude, je vais finir avec le sport. L’époque était vraiment à la découverte des bienfaits du froid sur le corps humain, que les soldats pourront bientôt tester in vivo pendant quatre hivers.

athlètes reims neige 1914Ah oui, sinon on dernière page on découvre la nomination de Maurice Paléologue comme nouvel ambassadeur de France à Saint-Pétersbourg. L’un des acteurs non négligeables du jeu de cons diplomatique qui amènera à la Grande Guerre.