Jean-Marie Colombani, historien

L’ex directeur de la Pravda, membre du club Le Siècle, a fait un petit éditorial paru au lendemain de la dernière Manif pour Tous dans les colonnes de Direct Matin. Il y a mis évidemment tous les poncifs bien-pensants mais a réussi à aller au-delà en termes de réflexion historique profonde. Je le cite :

« Une France du rejet de l’autre – aussi bien l’immigré que l’Européen, l’Arabe ou le Juif – est en train de s’affirmer. C’est la France du repli identitaire et du refus de l’euro. Cette France-là a toujours existé. Elle a toujours été minoritaire (sauf pendant le régime de Vichy). » Pouf, pouf, comme disait Desproges

Est-ce la peine de souligner que les Arabes ont toujours été accueillis assez fraîchement en France (peut-être, hypothèse nauséabonde, à cause de leur légère propension à la razzia jusqu’à la chute du bey d’Alger ?) ? Que peu de gens se sont prononcés en faveur de l’euro avant les années 90 du 20ème siècle ? Qu’en 1914 ou même 1950 on était un étranger, un vrai au sens qu’on vous le faisait sentir et payer, dès qu’on allait vivre dans un village ou une petite ville dont on n’était pas originaire ? Et que ça se passe comme ça un peu partout sur la planète depuis les débuts de l’humanité ?

Bon, sinon je me demande si une légère inquiétude ne commence pas à poindre chez ce membre du Siècle : « Le seul remède serait que les républicains de tous bords prennent conscience du danger et s’accordent, fut-ce implicitement, sur l’essentiel. » Il ne précise pas ce qu’est l’essentiel. Mon petit doigt me dit que c’est la conservation des privilèges de M. Colombin.

Publicités

3 réflexions au sujet de « Jean-Marie Colombani, historien »

  1. L’inconvénient de ces cinglés est qu’ils sont en train de créer une génération d’extrémistes qui nous feront passer pour de gentils centristes.

    Si on refuse l’euro (qui ne me semble pas du tout une mesure extrémiste), on fait un repli identitaire? En avant le repli!
    Si on refuse que ses gamins soient formatés à la sexualité LGBT, on est des homophobes? En avant l’homophobie!
    Si on trouve que Dieudonné n’est pas forcément drôle mais qu’il a le droit de l’ouvrir, on est antisémites? En avant l’antisémitisme!
    Si on trouve que SOS Racisme est une officine politique qui dessert l’unité nationale, on est racistes? En avant le racisme!
    Si on trouve que les hommes politiques sont très majoritairement des coquins qui vont à la soupe, on est fascistes? En avant le fascisme!

    Evidemment, il existe des exemples à l’infini (du réchauffement climatique au taux d’imposition)

    • Oui…. Nés plus tôt avec exactement les mêmes idées, nous aurions été de petits bourgeois modérés aux idées tièdes, maintenant nous sommes à peine moins répréhensibles moralement que des pédophiles (enfin, quand ils sont curés, car quand ils sont cinéastes ou politiques de gauche c’est moins grave bien sûr).

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s